André Frère Éditions

Couverture de Valparaiso par Anders Petersen, publié par André Frère Éditions

Valparaiso

Anders Petersen

25,00 €

Catégorie : .
  • Photographies: Anders Petersen
  • 64 pages
  • Français
  • 16 x 23 cm
  • Couverture souple à rabats
  • 43 images en bichromie
  • ISBN: 979-10-92265-33-0
  • 25€
  • Sortie début juin 2015
  • Coédition FIFV, Valparaiso

Valparaiso est un essai photographique d’Anders Petersen. Le travail a été réalisé en août 2014, lors d’une résidence organisée par le Festival International de Photographie de Valparaiso, FIFV. C’était la première fois qu’Anders Petersen se rendait en Amérique Latine.

valparaiso-anders-petersen-1

valparaiso-anders-petersen-2

valparaiso-anders-petersen-3

Depuis de nombreuses années déjà, Anders Petersen centre son travail sur l’exploration des villes. Ou plus exactement, il s’installe, souvent à l’occasion de commande, dans des villes qu’il pénètre et apprend à connaître. Et c’est le cas ici où, errant à travers rues et collines, il part à la découverte de l’âme de cette ville portuaire magique.

valparaiso-anders-petersen-4

valparaiso-anders-petersen-5

Fidèle à l’image argentique, au 35mm et au noir et blanc, le photographe continue à fournir, avec une intensité rare, une œuvre définitivement marquée par son besoin de parler de l’humain, de l’approcher, de le connaître, de le donner à voir et de le mettre en crise, comme il se met lui-même, en permanence, en danger.

valparaiso-anders-petersen-6

valparaiso-anders-petersen-7

valparaiso-anders-petersen-8

valparaiso-anders-petersen-9

Pour en savoir plus sur l’auteur, ne manquez pas Anders Petersen par Christian Caujolle publié par André Frère Éditions.
Anders Petersen est né en 1944, à Solna (Suède). Il a vécu à Karlstadt (Värmland) et à l’âge de 14 ans y a rencontré les artistes Karin Bodland et Lars Sjögren. En 1961, il demeure quelque temps à Hambourg afin d’apprendre l’allemand, il écrit et peint. Cinq ans plus tard il fait la rencontre de Christer Strömholm, le grand photographe suédois, devient son élève et noue une amitié durable avec lui.
En 1967, Petersen commence sa carrière de photographe, dans un bar de Hambourg, le Café Lehmitz. Il y prendra des photographies pendant trois ans, et y exposera 350 tirages.
En 1973, il publie son premier livre Gröna Lund, consacré à un parc de loisirs.
En 1974, il est diplômé de la Swedish Filmschool, Dramatiska Institutet (Stockholm).
En 1978 paraît en Allemagne le livre Café Lehmitz, qui le fait connaître dans le monde entier.
À partir de 1984, il consacre plusieurs séries et plusieurs livres aux lieux d’enfermement: Prison,
hôpital psychiatrique, et également à une maison de retraite.
Il s’attache depuis lors à une photographie mêlant les genres du journal intime, du voyage, du documentaire personnel.
En 2003 et 2004, Petersen enseigne la photographie à Göteborg. Il prodigue son enseignement au cours de résidences et d’ateliers en Suède et à l’étranger (Europe, Asie, Etats-Unis). Petersen s’est vu décerner nombre de prix et de distinctions tant pour ses photographies que pour ses livres, ainsi en 2012 le Prix Aperture Paris Photo pour City Diary. En 2003, il a reçu le Grand prix du photographe des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles.
En 2013, il expose à la BnF à Paris, commissariat d’Anne Biroleau.