André Frère Éditions

Couverture de Stay par Nicolas Wormull publié par André Frère Éditions

Stay

Nicolas Wormull

25,00 €

Catégorie : .
  • Textes et photographies: Nicolas Wormull
  • 68 pages
  • Anglais / Espagnol
  • 17 x 24 cm
  • 56 images couleur
  • Couverture rigide
  • ISBN: 979-10-92265-34-7
  • 25€
  • Co-édition FIFV
  • Sortie en juin 2015

Ce livre ne fait référence ni au passé ni à l’avenir. Il ne parle que du présent, de l’instantanéité, et de toutes ces petites choses qui se produisent quotidiennement, juste là sous mes yeux. Ce travail tente de démontrer comme il est difficile d’arrêter les bavardages sans fin de l’esprit, conscient ou inconscient, tous les «must do», «must have», «must be»; pensées, impulsions, obligations, imaginaires et réels. Ce livre exprime l’idée d’être et de rester, dans le présent, et il évoque aussi le réconfort et la force que l’on acquiert lorsque l’on y parvient. Je veux que ces images existent parce que rien n’est aussi intense, aussi réel, aussi vif et aussi puissant que vivre le présent.

Nicolas Wormull
stay-nicolas-wormull-1

stay-nicolas-wormull-2

stay-nicolas-wormull-3

stay-nicolas-wormull-4

stay-nicolas-wormull-5

stay-nicolas-wormull-6

stay-nicolas-wormull-7

Ce livre ne fait référence ni au passé ni à l’avenir. Il ne parle que du présent, de l’instantanéité, et de toutes ces petites choses qui se produisent quotidiennement, juste là sous mes yeux. Ce travail tente de démontrer comme il est difficile de stopper ces bavardages sans fin de l’esprit qui viennent polluer notre vie de tous les instants, alors que rien n’est aussi intense, aussi réel, aussi vif et aussi puissant que de juste, vivre le présent.
Nicolas Wormull

Nicolas Wormull est né et vit actuellement au Chili, il a grandi en Suède où il s’est formé à la photographie. Dans son travail comme dans ce livre, où l’influence de l’école suédoise ne se dément pas, il documente sa vie de famille, ses amitiés, ses rencontres, son quotidien. Travaillant sur son histoire personnelle et sur les relations humaines, Il nous livre ici des images fortes et décapantes, parfois dérangeantes, l’alternance entre noir et blanc et couleur renforçant une impression de malaise.